A la découverte des accords mets et bières !

À la découverte des accords mets et bières !

La bière dans tous ses états, de l'entrée au dessert

Avec du chocolat, de la viande d’agneau, un fromage de chèvre frais, la bière s’invite aujourd’hui à nos tables ! Partons à la découverte du Beer Pairing. Accorder les plats avec de la bière, une idée originale et osée qui peut se révéler être une réelle découverte culinaire.

On se glisse plus facilement dans l’univers de la bière que dans celui du vin. Le monde de la bière est humble et se revendique moins complexe. Pourtant tout aussi intéressant que l’univers du vin, celui de la bière propose un éventail de saveurs et de combinaisons presque infini.

La bière est composée de houblon, de céréales, de levures et d’un grand volume d’eau. Après, libre choix au brasseur de créer des bières aromatisées : à base de fleurs, de fruits, de miel, de plantes aromatiques etc. A cela s’ajoutent des différences de texture et d’effervescence. Nous voilà dans cette riche palette de la bière !

Établir les connexions

Pour créer ses associations, il existe plusieurs types d’approches :

Travailler avec une même intensité et des notes communes, en élaborant des parallèles : par exemple, associer une bière à la griotte avec un tartare de langoustines aux fruits rouges.

Travailler en opposition des accords plus “perpendiculaires”, avec des dominantes et des registres opposés : associer une bière aux arômes de malt grillé et de chocolat avec une viande de gibier en est une belle démonstration. Dans cette approche-là, attention à ce que la bière ne domine pas le plat et inversement.

Dans les deux cas, le but est d’imaginer un terrain d’entente entre la bière et le plat, afin de créer une cohabitation harmonieuse. Les produits que l’on choisit pour élaborer nos recettes viennent adoucir ou amplifier certaines notes de la bière et réciproquement.

La bière, plus qu’une boisson désaltérante !

Pour créer vos accords mets et bières, il est important de comprendre que durant un repas, une bière n’a pas pour but de désaltérer. C’est pour cela que l’on conseille de servir une petite quantité de bière, environ 5 à 6 cl de bière par plat. La procédure à respecter est de prendre d’abord une bouchée, suivie d’une petite gorgée de bière. Résultat, une nouvelle expérience à chaque plat et des unions qui peuvent développer une tierce saveur.

Avec qui la marier ?

Pour se mettre en appétit, on conseille une IPA ou une bière riche en houblon plutôt amère (à accompagner de crackers aux graines de cumin torréfiées, pour une association délicieuse). Ensuite pour des fruits de mer, on préférera une bière blonde, brassée avec des malts blonds. Tandis que la viande d’agneau se marie bien avec une bière de garde, les fromages à croûtes fleuries quant à eux s’accordent généralement avec une bière ambrée aux notes de terroir. Enfin, pour accompagner des fruits frais et du chocolat, on conseille une dégustation avec une Stout.

Comme pour le vin ou le thé, la bière demande une éducation du palais pour apprécier les différents types de bières. Et pour les oenophiles qui ont du mal à se détacher de l’univers du vin, vous pouvez éduquer votre palais en commençant par goûter des bières vieillies en fût de chêne.

Cette recette vous a plu ?
recipe image
Nom
A la découverte des accords mets et bières !
Auteur
Publiée le
Préparation
Cuisson
Temps total
Note moyenne
51star1star1star1star1star Based on 3 Review(s)
Auteur

Lucie Lorrain

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Les champs marqués sont obligatoires.

viagra en ligne